Les chiens nous dresseront

Cocherel 1364
Naissance d’une nation d’Esprit
Drame épique de Godefroy Ségal

Album photos Les Chiens nous dresseront
Dossier

Créée en 2007 au Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes, Les Chiens nous dresseront est la première pièce de Godefroy Ségal produite par la Compagnie In Cauda.

Elle est disponible depuis décembre 2009 aux éditions Venenum.

Production : Compagnie In Cauda, avec le soutien de la Drac Ile de France, de la Spédidam, de la Ville de Paris , de l’Adami, de la Ville de Magny les Hameaux, de la Communauté d’agglomération de St Quentin en Yvelines, de Lilas en scène, et de Jipanco.

Godefroy Ségal a reçu l’aide à la création dramatique du CNT pour son texte Les Chiens nous dresseront.
La fabrique de l’histoire
?
France culture « La Fabrique de l’histoire »
4 mai 2007
Une émission d’Emmanuel Laurentin
avec Fabrice d’Almeida, Arlette Farge et Pascal Ory

«Il faut être extrêmement culotté pour mettre aujourd’hui en scène, sur scène, une bataille, au moins en apparence, enfin annoncer une bataille, avec un titre (…) assez shakespearien, les chiens nous dresseront (…) moi ça me fait penser à cette citation d’un drame historique de Shakespeare, puisque nous sommes dans les drames historiques de Shakespeare, Henry IV, Henri V etc… « vivre c’est piétiner des rois », (…) et bien on est dans Shakespeare et en même temps, c’est vrai que la prise de distance par ces textes montre bien qu’on est aussi au XXI siècle, c’est-à-dire que quelque chose s’est déglingué aussi, y compris, (et ça c’est un point qui me paraît essentiel parce que Godefroy Ségal est très clair là dessus), dans la fascination des artistes pour la guerre, parce que ça l’a visiblement bouleversé, mais bon d’une certaine façon c’est le B.A BA, un poète qui dit « j’ai tué », bon c’est vrai que c’est Cendrars, bon il est évident que les artistes adhèrent à la violence, c’est une conception « romantique » un peu bébête que l’artiste ne serait pas du côté de la violence, voire du crime.»
Pascal Ory


Mise en scène : Godefroy Ségal
Scénographie et costumes : Elsa Pavanel
Costumes : Séverine Thiébault
Création lumière : Jean Grison
Musiques : Bumcello, Vic Moan
Assistante à la mise en scène : Mathilde Priolet

Avec :
Géraldine Asselin,
Olivier Breuils,
Alban Casterman,
François Delaive,
Laurent Desponds,
Laurent Halgand,
Nathalie Hanrion,
Cédric Ingard,
Vic Moan,
Alexis Perret,
Alexandre Picot,
Boris Rehlinger,
Samuel Sogno,
Benoît Thiébault,
Hervé Walbecq,
Benjamin Yvert